La mort en raison de la détresse respiratoire peut arriver pendant 2 heures après la consommation. La Nivaquine ne doit pas être utilisée chez les patients présentant une rétinopathie sauf en cas de traitement curatif du paludisme et si on ne dispose pas d'autre traitement antipaludique (voir rubrique Contre-indications). Par conséquent, la prudence est recommandée dans ces populations. La Nivaquine ne doit pas être utilisée chez les patients présentant une rétinopathie sauf en cas de traitement curatif du paludisme et si on ne dispose pas d'autre traitement antipaludique (voir rubrique Contre-indications). Nivaquine communiquent avec les médecines suivantes : ampicillin, les antiacides qui contiennent du magnésium, cimetidine, cyclosporine, un kaolin. Si une modification visuelle révélatrice d'une rétinopathie/maculopathie survient pendant le traitement, la Nivaquine doit être immédiatement arrêtée, le pronostic visuel semblant meilleur lors de l'arrêt précoce de la Nivaquine, et le patient doit être mis sous surveillance. Par conséquent il est conseillé que tout signe clinique évocateur d'insuffisance cardiaque soit exploré et que le traitement soit arrêté en cas de cardiomyopathie.